Berges de la Savoureuse


Mars 2017:

 

L'Est Républicain du 2 Mars 2017 annonce dans un article que le projet d'aménagement des berges de la savoureuse est maintenant déposé à la préfecture, et qu'il faudra un an d'ajustements avant de lancer la réalisation.

Ainsi donc, malgré la situation très défavorable de la ville, le maire persiste dans son projet.

Malgré les nombreuses voix qui s'élèvent pour dire que ce projet est inutile, dispendieux, il persiste. Il va donc dépenser 14 Millions d'Euros HT pour ce projet.

Sur ces 14 Millions, 6,5 millions (HT) sont consacrés à cette promenade qui permettra aux Belfortains de se promener 3 mois dans l'année !!!!

L'aménagement du lit de la rivière coûtera 5,8 Millions. Ceux-là sont nécessaires. Mais d'après l'avis de France Nature Environnement, ce n'est pas suffisant: le problème doit être traité plus globalement, en y intégrant l'amont de la Savoureuse.

Ce projet est donc inutile dans son aspect promenade, et mal adapté pour son amélioration du lit de la rivière.

La copie est donc à revoir complètement.


28 Juillet 2016

 

Dans le Belfort-Mag de Juillet-Août, une nouvelle présentation du projet d'aménagement de la Savoureuse est faite.

Cette présentation est superbe, et propose en plus de ce que nous connaissions déjà, quelques arguments "massues", comme des exemples de villes ayant aménagé les berges des rivières les traversant.

Nous ne pouvons pas ne pas réagir à ces exemples. Ne parlons pas de Paris ou Lyon, qui n'ont fait que rendre piétonniers des quais existants.

En ce qui concerne les villes moyennes citées, ces exemples n'ont aucun intérêt. Bien évidemment qu'il est utile de créer des promenades au bord de rivières, lorsque cela est possible. Pour ce qui concerne Belfort, cette promenade existe déjà (promenade F. Mitterand). Le maire peut-il citer des villes qui auraient créé 2 promenades le long de leur rivière ? Et qui en ont tiré un intérêt économique ? Sans doute pas.

Belfort-Mag expose également le financement du budget de 18 Millions d'Euros:

  • Ville: 8 Millions 
  • Récupération TVA: 3 Millions
  • Agence de l'Eau: 7 Millions

2 remarques:

   - le coût de 8 millions pour la ville est énorme (pour mémoire, OPTYMO2, très critiqué par la majorité actuelle, aura coûté 5,5 Millions à la ville). Coût énorme pour aucun retour économique. Par comparaison, l'aménagement fait par Epinal (cité dans Belfort-Mag), fait venir dans la ville de nombreux sportifs pour des compétitions de Canoë-Kayak, et génère des revenus en terme de restauration, hôtellerie,... Rien à voir avec Belfort.

   - Nous notons que l'Agence de l'Eau s'est donc engagée à verser 7 millions d'Euros. L'équipe municipale actuelle critique beaucoup M Proust, pour avoir promis des subventions lors du projet Optymo2. Subventions qui ne sont jamais venues, comme nous l'avions dit dès le début. Espérons que le Maire ne fait pas le même genre de promesses et qu'il a en sa possession un engagement écrit de l'Agence de l'Eau. Et qu'il va le montrer bientôt.

Pour ce qui concerne la promenade, quelques remarques également:

   - Secteur ATRIA: accès en pente douce depuis le pont du magasin. La promenade créée entraînera l'abattage de plusieurs grands arbres pour les remplacer par des arbustes. Quelqu'un va-t-il s'enchaîner à un de ces arbres pour protester contre cet abattage ??? 

En descendant la Savoureuse, nous noterons:

   - passage sous le pont Clemenceau en baissant la tête pour ceux qui font plus d'1m80 !!!

   - Quai Vauban: remarquons que les places de stationnement ont disparu. Au moins jusqu'à la passerelle des lettres. Pour le secteur jusqu'au pont Carnot, pas d'information; mais cela fera au-moins 25 places en moins, voire 40 si tout le quai est concerné. Curieux pour un maire qui voulait créer un parking supplémentaire il y a 6 mois, argumentant que Belfort manquait de places de stationnement.

Deuxième remarque pour ce secteur quai Vauban: la rive redevient en pente douce. Donc inondable en cas de forte crue. Sans doute des modifications du projet à venir, sinon, les riverains peuvent être inquiets. Et comment sera traité le passage de cette pente au mur vertical vers le pont Carnot ?

   - Secteur Corbis-Square du Souvenir: le maire et ses adjoints l'ont promis, il y aura un accès en pente douce pour les handicapés, personnes âgées, poussettes, à hauteur de l'amphithéâtre. Mais cet accès ne figure toujours pas sur les illustrations. Pour un aménagement qui doit être d'au-moins 60 mètres de long (pour respecter les normes), c'est étonnant qu'il n'apparaisse nulle part.

D'autre part, l'illustration montre une interruption de la promenade avant l'amphithéâtre. Mais pas le plan général, qui montre une continuité. Le secteur situé entre la passerelle des lettres et le square du souvenir n'est-elle pas encore étudiée ? Poserait-elle des problèmes ? Alors, sans doute un dépassement de budget à prévoir.

   - Secteur "Gambetta-pont De Gaulle": aucun renseignement sur la fin de la promenade. Elle débouchera sans doute dans la rue du Foyer, juste avant le magasin Leclerc. Que  devient la zone "naturelle" très arborée, située derrière le cinéma des quais ?

 

Enfin quelques remarques générales:

     - quid de la piste cyclable entre la passerelle Gambetta et le pont Carnot. Elle emprunte aujourd'hui la rive gauche et le square du souvenir. Elle devra être déplacée. Et débouchera place Corbis ???? Ce n'est pas possible. Les cyclistes seront-ils renvoyés sur le Fbg de Montbéliard ???

      - quid des fleurs magnifiques qu'on voit sur les illustrations, notamment celle qui montre l'amphithéâtreCes fleurs superbes sont-elles capables de passer 8 mois sous l'eau sans dégâts ? Ou faudra-t-il les remplacer chaque été ? On ne peut plus parler alors, d'amélioration de la qualité écologique de la rivière.

     - En ce qui concerne cet amphithéâtre, nous sommes très circonspects sur sa tenue dans le temps, sachant qu'il va passer 8 mois sous l'eau chaque année.

Enfin, dernière remarque qui nous paraît très importante pour la fréquentation de cette promenade. Elle ne sera ouverte que 3 à 4 mois par an (de mi-juin à mi-octobre au mieux). Pendant la période d'été. Lorsqu'il fera beau et que le soleil brillera.

Comme illustré ci-dessus, par cette photo prise le 27 juillet, vers le square du souvenir. La promenade suivra donc la Savoureuse sur son côté gauche. Soit en plein soleil. Et cela sera le cas tout au long de la promenade !!!! Aucune illustration ne montre de l'ombre. Plein soleil, avec la réverbération du mur vertical de 3 mètres de haut et l'eau de la Savoureuse.

Le maire va créer le sauna le plus grand du monde. Et le plus cher aussi.


05 Mai 2016

 

Le projet d'aménagement des berges de la Savoureuse a été présenté le 02 mai, par le maire de Belfort. Vous en trouverez une présentation sur le site de la ville (Voir ici).

Tout d'abord, toutes nos félicitations au maire. En effet, celui-ci a réussi, en quelques mois, à redresser la situation financière de la ville.

Lors de sa conférence de presse de début novembre 2015, il avait annoncé renoncer au parking souterrain du centre-ville, car, du fait de la baisse des dotations de l'Etat, la ville n'en avait pas les moyens, et qu'il fallait se concentrer sur les financements liés à l'emploi. Rappelons que le parking payant ne devait quasiment rien coûter à la ville.

Et, 6 mois plus tard, le maire lance un projet d'environ 10 millions d'euros (pour la ville), n'ayant aucun impact sur l'emploi. C'est donc que les finances de la ville sont redevenus florissantes !!!

Ou que le maire se moque des Belfortains ????

En tout cas, on ne l'entendra plus se plaindre de la baisse des dotations de l'Etat. Encore que. Le maire n'est pas à une contradiction prêt !!!

 

En ce qui concerne le projet, son coût est exorbitant pour un impact très faible sur l'économie de la ville.

Il est dit dans le projet: "la promenade favorisera la circulation des piétons dans la ville". Nous disons: "Faux, puisque la promenade Mitterrand existe déjà pour cela".

Quel intérêt donc, de recréer une promenade parallèle à celle en place?

Quel intérêt, quand on sait que cette promenade sur berge sera fermée la moitié de l'année (du fait du débit fort de la Savoureuse dès qu'il neige ou pleut).

Cet aménagement amènera-t-il des touristes ? Bien évidemment que non.

Incitera-t-il les habitants de la région à venir faire leurs courses au centre-ville ? Bien évidemment que non.

Par contre, il coûtera cher en entretien: nettoyage des berges dès hausse de l'eau, entretien des îlots, massifs de fleurs,... 

Et, pour quelle utilisation ?

Sans doute les coureurs, qui apprécieront de pouvoir faire du sport sans carrefour, trottoirs, ...

Sans doute les jeunes qui pourront se rassembler le soir sur les "gradins".

Mais sans doute pas les familles avec des poussettes.

Sans doute pas les handicapés.

Sans doute pas les personnes âgées, qui ont du mal à monter les escaliers.

Car, sauf erreur de notre part, il n'y aura d'accès en pente douce qu'aux extrémités de la promenade. Les photos publiées par la ville n'en montrent ni vers la place Corbis, ni vers la passerelle Gambetta.

Il s'agit donc d'un projet coûteux, inutile, qui n'a qu'une seule justification: le maire veut son aménagement, comme M. Butzbach a eu "sa Place d'Armes", M. Chevènement "sa Place Corbis", ...

On aurait pût répondre aux exigences législatives sur l'aménagement du lit de la rivière à bien moindre coût.

Mais, comme la ville est redevenue riche.....