Aménagement laiterie


Tromperie encore et toujours:                                                                 24/09/2017

 

Dans l'Est Républicain de ce jour (26/09/2017), les riverains dénoncent encore une fois le contenu du PLU que le maire veut faire appliquer.

Le PLU ne respecte pas les propositions du Commissaire Enquêteur sur les hauteurs maximum, le type de toits, la longueur ou l'écartement des immeubles.

Ils ont donc décidé de déposer un recours devant le Tribunal Administratif de Besançon.

Dans l'article de l'Est Républicain, le Président de l’association de préservation du site de l’étang des Forges dit: "L’arrêté considère qu’aucune construction ne devra dépasser un rez-de-chaussée, deux étages droits et un à plusieurs niveaux de combles ou d’attiques. En clair il donne la possibilité au promoteur de construire plusieurs niveaux d’attique, comme c’est le cas pour l’immeuble situé à l’angle des rues de Brasse et Moppert.

 

Nous partageons l'analyse de l’association et l'inquiétude de tous les riverains.

Le maire pourra donc autoriser des immeubles de 5 étages, comme prévu depuis le début, sauf qu'il déclarera des immeubles de 3 étages + 2 niveaux d'attique!!!

Le maire essaie depuis des mois d'abuser les Belfortains et de les tromper. Il promet tout dans les médias (voir articles ci-dessous), et fait l'inverse dans les actes et les documents officiels, en se gardant bien d'informer les Belfortains.

L'inquiétude est d'autant plus motivée que, dans le Document "Projet d'Aménagement et de Développement Durable" (consultable sur le site de la Ville), le nombre de logements prévus sur le site de la laiterie est toujours indiqué à 200, soit le même nombre que le projet initial !!!!!

Comment le maire peut-il promettre (ce qu'il a fait en assurant qu'il respecterait les préconisations du Commissaire):

  • de baisser le nombre d'étages (3 au lieu de 5)
  • de limiter la longueur des bâtiments
  • de prévoir des espaces entre immeubles d'au moins 20m

et garder le même nombre de logements ??????

 

A l'évidence, il y a volonté de tromper les riverains et tous les habitants de Belfort.

A l'évidence, le maire a décidé de répondre aux demandes du promoteur privé et de tout faire pour que celui-ci puisse faire la meilleure opération financière possible.

Cela au détriment des Belfortains, de leur cadre de vie et du l'environnement à l'étang des Forges.

Comme le montre la photo ci-dessus, il est possible de faire 2 étages en attique. Cet immeuble fait donc 6 étages, mais est présentable comme 4 étages et attique.


Démolition des bâtiments: le mépris envers les riverains.               Juillet 2017

 

La démolition des bâtiments historiques de la laiterie a été lancée fin juin. Alors que le commissaire enquêteur souhaitait la préservation de ces bâtiments, le promoteur et la ville se sont empressés de les mettre à terre.

Pourquoi cette précipitation ? Parce que le permis de démolir, accordé par M. Butzbach, puis prolongé 2 fois par le maire actuel, arrive à expiration le 07 août. Et qu'il ne pouvait pas être prolongé encore une fois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le permis de démolir date du 07 août 2012.

Le maire a donc décidé de ne pas suivre les recommandations du commissaire enquêteur: 

Il a donc menti lorsqu'il a assuré le contraire ( Voir ci-dessous, l'Est Républicain du 17/12/2016, "Je répète et confirme")

 

Le maire aurait pu agir et convaincre le promoteur de ne rien faire pour l'instant, en attendant que le projet soit ficelé et que les riverains y adhèrent.

Mais non, encore une fois, le maire ne tient pas sa parole.

Encore une fois, il préfère le promoteur aux riverains.

Encore une fois, il se moque des riverains et des Belfortains.

Les riverains avaient bien raison d'être inquiets (voir ci-dessous)


Inquiétude chez les riverains:                                                          Avril 2017

 

Malgré les conclusions de l'enquête publique (voir ci-dessous), les riverains de l’Étang des Forges, réunis en collectif (leur blog ici), sont très inquiets. En effet, le vote du PLU, qui a eu lieu lors du conseil municipal du 06 avril, ne respecte pas à 100% les demandes du commissaire, et permet même des aménagements inacceptables.

Les riverains ont réalisé une vidéo, qui retrace l'historique de ce dossier, et explique pourquoi les modifications du PLU, voulues par le maire, ne correspondent pas aux demandes du commissaire.

Nous sommes en accord avec les riverains et avons les mêmes craintes.

Mais nous ne sommes pas surpris par l'attitude du maire et sa volonté, depuis son arrivée à la mairie, de soutenir le projet du promoteur, nous faisait avoir des doutes quand au suivi des préconisations.

En effet, rappelons que c'est lui, et non le promoteur,qui avait présenté ce projet fin 2014, soit quelques mois après son arrivée à la mairie.

Pourquoi, à l'instar de son prédécesseur, le maire de Belfort insiste-t-il autant pour répondre favorablement aux demandes d'un promoteur privé ? 

Pourquoi est-il prêt à sacrifier une zone de loisirs, avec un potentiel énorme, pour plaire à un promoteur privé ?

Pourquoi le président du Conseil de Quartier est-il lui aussi favorable à ce projet immobilier, alors qu'il devrait soutenir l'avis des habitants ?

Dès le début, nous avions, avec Christophe Grudler et Julie de Breza, fait des propositions sur l'aménagement:

  • construction seulement en partie sud, pas en front d'étang, et uniquement une zone pavillonnaire
  • conservation des bâtiment historiques, avec une utilisation touristique possible (musée de la Forge et de l'Etang, bar, ...)
  • déviation de la route pour éviter le front de l'étang,..

Ces propositions, retrouvées en grande partie, dans les conclusions du commissaire enquêteur, permettent de faire de ce quartier un lieu de loisir et de promenade pour tous les Belfortains.

Le maire veut, lui, bétonner, au mépris des souhaits des Belfortains.

Nous ne pouvons pas l'accepter, et continuerons à dénoncer cette volonté. 

Nous sommes aux côtés des riverains qui se battent pour se faire entendre. 

 

 


Le commissaire enquêteur donne raison aux riverains, aux conseillers départementaux du canton et à notre association.

Dans le cadre de l'enquête publique avant modification du PLU, le commissaire enquêteur a rendu ses conclusions.

Il a écouté les arguments des riverains, pris en compte la pétition, et statué en faisant les recommandations suivantes:

D'abord, nous adressons un grand bravo aux riverains qui sont restés mobilisés, pour finir par imposer leur point de vue. 

Nous sommes très satisfaits de ces recommandations, qui vont dans le sens de ce que nous demandions depuis que le terrain a été acheté par un promoteur.

Depuis le début (février 2013: dossier complet sur notre ancien site), nous nous battons, avec Julie de Breza et Christophe Grudler, pour que le projet inacceptable proposé par ce promoteur, et validé par la ville, soit repoussé.

Aujourd'hui, sur tous les points que nous avions soulevé, le commissaire émet des recommandations:

  • hauteur des bâtiments à R+2, alors que le projet présenté par M. Meslot était à R+5, ramené à R+3 sous la pression
  • hauteur des bâtiments en "façade" sur l'étang limitée à R+1. Le projet prévoyait un mur de bâtiments de R+5 !!!!!
  • nombre de logements : 200 étaient prévus. Aujourd'hui, le cumul de la limite de  hauteur et de l'emprise au sol limite, de fait, ce nombre de logements

Le maire de Belfort a indiqué  (l'Est Républicain du 09/12/2016) qu'il suivrait ces recommandations. Nous en sommes ravis.

Il propose aussi de racheter le terrain, si le promoteur estime que "ces recommandations ne lui permettent pas de mener à bien son projet". Soit de revenir à ce que nous avions demandé depuis le début: que la ville préempte le terrain, 

Il est très dommage qu'il ait fallu plus de 3 ans et demi pour arriver à accepter ce que nous proposions (1 an sous l'ancienne municipalité, et 2,5 ans depuis l'arrivée de M. Meslot).

Il est très dommage que M. Meslot ait accepté le projet immobilier du promoteur en l'état, quoiqu'il en dise aujourd'hui. Projet qu'il présentait lui-même aux habitants il y a 2 ans.

Il est très dommage que le maire de Belfort n'ait pas compris l'absurdité de ce programme immobilier. Ni que les limites qu'il avait fini par mettre (hauteur à R+3) devant la pression des habitants, n'étaient toujours pas acceptables. Rappelons qu'il avait promis dans son programme de campagne, de faire une grande consultation populaire pour l'aménagement du site de l'étang des Forges. Les riverains la lui ont imposé.

Dès aujourd'hui et jusqu'au bout, nous resterons vigilants, avec Julie de Breza et Christophe Grudler, sur le respect des recommandations du commissaire.

 


Septembre 2016:

Les riverains de l'étang des Forges se battent depuis 1 an pour que le projet d'un promoteur ne voient pas le jour dans son état actuel (voir articles ci-dessous)..

Ils ont lancé une pétition remise au commissaire enquêteur dans le cadre de l'enquête publique mise en place pour la modification du PLU de ce secteur.

Les riverains demandent:

  • de limiter le nombre de logements
  • de limiter la hauteur des immeubles
  • de respecter le style des constructions existantes sur le quartier
  • de préserver les bâtiments historiques
  • de prévoir un espace vert le long de l'étang et non un mur d'immeubles

Nous sommes bien évidemment en phase avec ces demandes, qui correspondent avec ce que Julie de Breza et  Christophe grudler avaient demandé dès le début de ce projet. Vous pourrez trouver ci-dessous le détail des demandes des riverains.

 

Télécharger
PETITION MODIFICATION PLU ETANG DES FORGES
Tract etang des forges.pdf
Document Adobe Acrobat 2.0 MB

Point Décembre 2015:

 

Lors du conseil municipal du 10 décembre 2015, le maire a indiqué que le commissaire-enquêteur avait émis un avis défavorable quand au projet exposé lors de la modification du PLU.

En cause, la hauteur des bâtiments prévus et l'intégration du projet de construction sur le site de la laiterie, dans l'espace naturel voisin.

Nous nous félicitons de cet avis, qui valide ce que nous exprimons, avec Julie de Breza et Christophe Grudler, depuis que l'ancienne majorité avait lancé son projet de construction sur ce site.

Cela signifie que le projet va être retravaillé, modifié, et qu'un nouveau sera présenté aux Belfortains.

Encore une fois, nous sommes obligés de constater la mauvaise foi du maire. Lors du Conseil Municipal, il s'est réjoui de l'arrêt du projet, qu'il présente comme étant celui de l'ancienne majorité.

Mais, s'il est contre ce projet, pourquoi l'a-t-il présenté aux Belfortains ?

Pourquoi présenter un projet et dire, après que les habitants du quartier aient exprimé un avis défavorable, "ce n'est pas mon projet" ?

Pourquoi présenter, en Conseil municipal, une modification du projet et dire, après avis défavorable du commissaire enquêteur, "ce n'est pas mon projet" ?

Nous ne comprenons toujours pas pourquoi le maire ne demande pas au promoteur de lui présenter un projet qu'il puisse accepter, avant de le présenter aux Belfortains ?

Pourquoi le maire n'établit-il pas un cahier des charges pour l'aménagement du secteur? En y incluant tous les points importants: hauteur des bâtiments, préservation du site, critères de développement touristique,...

Bien sûr, cela prendrait du temps, avant que le projet de construction puisse être lancé. Et du temps, le promoteur en manque sans doute, puisque cela fera bientôt 4 ans qu'il a acquis ces biens. Et qu'au bout de 4 voire 5 ans, les régimes fiscaux sont sujets à modification. Enjeu important donc.

Mais nous sommes certains que ce n'est pas la raison qui incite le maire à vouloir aller vite. Comme dans le cas du parking souterrain de la MAT, le maire semble avoir du mal à prendre le temps de réfléchir à long terme.

 


Lors du conseil municipal du 28 mai 2015, le maire a présenté une première modification du projet exposé ci-dessous (article du 12-05-2015).

Bien que nous n'avons pas beaucoup d'informations sur cette nouvelle proposition, ce que nous avons lu dans les médias nous amène à nous poser des questions sur la réelle volonté du maire quand au type de logement et à la densité qu'il veut pour ce quartier.

En effet, tant dans le compte-rendu fait dans l'Est Républicain du 30/05, que sur le site Webaireinfo, le maire annonce une baisse de la hauteur maximum des immeubles, disant qu'il limiterait celle-ci à R+3, passant de l'ordre de 20 m à 13,5 m.

Nous sommes surpris, car :

  • le plan présenté en conseil de quartier par le maire, annonçait une hauteur maxi de 16,2 m, et non pas 20 m
  • une hauteur des 13,5 m correspond à un R+4 (et non pas R+3), comme le montre le plan ci-dessous, présenté au conseil de quartier.
Bâtiments etang des forges belfort

Le maire s'est-il trompé lors de sa présentation au conseil municipal ?

Cherche-t-il à "endormir" les Belfortains, en leur disant "je vous ai entendu, je réponds à votre demande", bien que cela ne corresponde pas à la réalité ?

Espérons que c'est la première hypothèse qui est la bonne. Nous serons attentifs à la suite, et aux chiffres qui seront utilisés lors de l'enquête publique et à la révision du PLU (Plan Local d'Urbanisme)

La rédaction - 31-05-2015


 Article du 12-05-2015:


Le site de la laiterie des Forges est en attente de décision d'aménagement depuis 2013, suite aux interventions de Christophe Grudler et Julie de Breza.

Fin 2014, le maire a présenté un "nouveau projet" d'aménagement, lors d'un conseil de quartier. Or, il s'avère que ce projet est le même que l'ancienne majorité était prête à adopter.

Ce projet comporte de nombreux points inacceptables, comme la densité (plus de 200 logements), la hauteur des immeubles (R+5). De plus, aucune étude d'impact sur la circulation, la fréquentation des écoles, l'environnement,..) n'a été faite.

Ci-dessous, le plan présenté.

Site laiterie étang des forges

Devant la réaction des habitants, le Maire a précisé que des points de ce projet n'étaient pas finalisés, que les hauteurs des immeubles devaient sans doute être revues,...

Mais alors, s'il n'était pas d'accord avec ce plan, pourquoi le présenter et ne pas le faire modifier avant de le présenter ?

Aujourd’hui, il semble que le projet soit en cours de modification, afin de revoir les hauteurs des immeubles.

Nous attendons le nouveau projet et seront vigilants sur :

  • la hauteur des immeubles
  • la densité (nombre de logements)
  • le plan de circulation
  • l'intégration de ce projet immobilier dans ce site qui est et doit rester un site de loisir pour les Belfortains
  • la préservation de l'environnement de ce site magnifique

La révision du PLU et l'enquête d'utilité publique seront des points importants pour la suite de ce dossier.

La Rédaction - 12-05-2015

Etang des forges belfort

Pour nous, l'aménagement du site de la centrale laitière doit s'inscrire dans le projet global de l'étang des Forges, pour en faire un pôle touristique fort de notre ville.


Vous pouvez retrouver l'ensemble de ce dossier sur notre ancien site.