PROJET TOUR DES FORGES


Depuis 2014, l'aménagement du site de la laiterie, au bord de l'étang des Forges, est en stand-bye.

Les projets proposés par l'ancien maire, M. Butzbach, et l'actuel, M. Meslot, ont suscité, depuis le début, de fortes réactions négatives (voir notre dossier).

Aujourd'hui, nous sommes en mesure, après une enquête poussée, de vous révéler le projet que le maire voudrait voir construire sur le site, et qu'il devrait  présenter dans son programme pour les élections de 2020..

Dans son programme de 2014, son thème principal était: "Faire de Belfort la ville la plus sûre de France".

Nous vous laissons juges des résultats.

 

Pour sa campagne de 2020, le thème retenu sera: "Faire de Belfort la ville la plus haute de France", car "il faut toujours viser plus haut".

Pour cela, le site de la laiterie des Forges a été retenu pour implanter une tour qui se veut la plus haute du pays.

Plus haute que les futures tours de Paris, les tours Duo, la tour Triangle (qui culmineront à 180m), la future tour Total, de 244m de haut (source le Figaro), la future tour des Forges atteindra les 275m. Ce qui mettra le sommet de la tour à exactement la même altitude que le sommet du Salbert (pour le symbole).

"Les habitants des Forges protestent car ils ne veulent pas d'immeubles de 3 ou 4 étages. C'est sans doute parce qu'ils trouvent que ce n'est pas assez. Nous allons donc répondre à leur attente" nous a déclaré un porte-parole du maire.

 

La tour comprendra 90 étages (toujours pour le symbole) et sera composée de bureaux, d'appartements et de services publics.

Les 20 derniers étages seront  réservés aux touristes (hotel, restaurant panoramique, terrasse avec piscine,..). Ces équipements seront parfaitement adaptés pour le tourisme sportif, car le budget prévu ne permettra pas d'installer des ascenseurs dans les étages supérieurs.

Les appartements seront de haut standing (volonté du maire), et occuperont les étages 20 à 70. Cela permettra de loger environ 2000 personnes. Nécessaire, car l'attractivité de la ville étant très en hausse, le maire prévoit que la courbe de population va s'inverser, et que la barre des 50 000 habitants va exploser grace à son action.

Les étages inférieurs seront consacrés aux services municipaux, qui seront donc regroupés en un seul site. En particulier, le commissariat de Police Municipale s'y installera sur 3 étages, car son implantation à l'hôtel du Gouverneur ne permettra pas l'augmentation des effectifs prévue (doublement tous les ans), ni l'installation du standard de vidéo-surveillance, suite à l'implantation de 400 nouvelles caméras.

Un gigantesque centre commercial occupera le rez-de-chaussée (le principe étant, comme avec le futur supermarché de la Méchelle, d'avoir un supermarché par quartier).

Les immeubles actuellement occupés par les services municipaux en vieille-ville (comme la mairie, par exemple), seront vendus à TH90, qui en fera des logements sociaux de standing. Cette vente permettra de financer une partie de la construction de la Tour.

La ville prévoit qu'un grand concours sera organisé afin de trouver le nom de cet édifice. Actuellement, le nom des Tour Des Forges est favori, car les initiales TDF) rappellent le Tour de France, qui, à-partir de 2020, prendra tous ses départs depuis Belfort.

 

Ci-dessus, la simulation de ce que sera le futur site des Forges. Nos informateurs n'ayant pas pu nous fournir les documents qui circulent actuellement chez le promoteur, nous avons du faire cette simulation qui se rapproche énormément du projet.

 

Pour en savoir plus sur cet article, cliquez ici.